Sommaire

Quoi de plus passionnant que de produire soi-même son électricité et de la faire à partir d'une machine que vous avez fabriquée vous-même, une éolienne auto-construite par exemple ? Aujourd'hui, ce rêve peut devenir une réalité, en particulier si vous suivez les quelques conseils qui vous sont présentés dans ce zoom.

Où implanter une éolienne auto-construite ?

La production d'électricité d'une éolienne dépend bien sûr de la vitesse du vent, mais aussi de la stabilité de sa direction et de l'absence de turbulences.

Critères d'implantation d'une éolienne

Il faut donc :

  • Disposer d'un terrain de plus de 70 m², sans bâtiment ni arbre de plus de 4 m ;
  • Implanter l'éolienne ni trop loin de la maison, pour limiter les déperditions dans les câbles, ni trop près, pour éviter la perturbation du vent à proximité de l'éolienne. On conseille souvent une distance de 40 m maximum de chez soi et de 80 m minimum des voisins ;
  • Adapter la hauteur du mât à la ressource en vent : généralement un mât de 18 à 24 m est recommandé. Dans des cas plus rares (bord de mer, flanc de coteau), on peut se contenter d'un mât de 12 m ;
  • Faire une étude de vent : contrairement au solaire, la ressource en vent est difficilement prévisible si l'on n'a pas mesuré sa vitesse pendant environ 6 mois, grâce à un mât de mesure.

Permis de construire obligatoire

L'essentiel de la réglementation applicable vient de l'article R 421-2c du Code de l'urbanisme : un permis de construire et une évaluation environnementale sont obligatoires si la distance entre le sol et la nacelle atteint 12 m ou plus.

Pour éviter ces démarches administratives, la tentation est grande de choisir un mât de moins de 12 m. Mais ce serait contre-productif, car en dessous de 12 m, le vent est généralement trop faible pour assurer une bonne production d'électricité.

Stocker ou injecter l'électricité de l'éolienne auto-construite sur le réseau ?

Lorsque la maison se situe en site isolé (trop éloignée du réseau électrique pour être raccordée), il est nécessaire de pouvoir stocker l'électricité produite par l'éolienne pour pouvoir en disposer en l'absence de vent. Pour ce faire, on utilise des batteries, qu'on choisira « à décharge lente », pour une autonomie de 3 à 5 jours.

Lorsque la maison est (ou peut être) raccordée au réseau électrique, alors il n'y a pas à hésiter : le bilan économique et environnemental est toujours en faveur du raccordement au réseau électrique !

Quel est le prix et la durée de vie d'une d'éolienne auto-construite ?

Il faut compter entre 2 100 € et 11 000 €, dont 350 à 1 500 € de matériel pour fabriquer l'éolienne elle-même, et le reste pour tout le dispositif de gestion électrique.

Le prix dépend donc de la taille de l'éolienne, mais aussi et surtout de la présence et de la taille du parc de batteries (pour le stockage de l'électricité).

L'éolienne Piggott

Dans les années 1990, un paysan écossais dénommé Hugh Piggott a conçu un type d'éolienne robuste et fiable dont la simplicité et la performance sont reconnues internationalement. Les modèles vont de 1,20 m de diamètre à 4,20 m, avec des puissances nominales de 200 W à 2 kW.

En dix ans, parmi les 1 200 stagiaires qui ont suivi une formation Piggott, 150 ont installé une éolienne et environ 50 sont devenus formateurs à leur tour. Cette philosophie consiste en la diffusion du savoir : l'auto-construction d'éoliennes a su faire ses preuves !

Durée de vie d'une éolienne autoconstruite

Grâce à un entretien annuel, la durée de vie d'une éolienne en auto-construction de type Piggott peut dépasser les 30 ans. Il s'agit de remettre une couche d'huile de lin sur les pâles en bois, de graisser les roulements, et de vérifier l'entortillement du câble à l'intérieur du mât.

 

Combien rapporte la production d'électricité de l'éolienne auto-construite ?

Dans le cas d'un site isolé, l'électricité est consommée directement ou stockée dans les batteries, pour être consommée plus tard.

Dans le cas d'une installation raccordée au réseau, l'électricité ainsi produite est :

  • soit consommée directement, ce qui permet d'économiser environ 0,14 €/kWh ;
  • soit vendue sur le réseau, entre 0,028 et 0,082 €/kWh, selon l'arrêté du 17 juin 2014 (soit largement moins cher que l'électricité photovoltaïque).

La production d'électricité est très variable selon la qualité du site et la hauteur du mât. En général, elle se situe entre 800 et 3 000 kWh/an par kW installé.

Pour en savoir plus :

Éolienne

Éolienne : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur l'achat et l'installation
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Achat

Sommaire